Du 20 au 22 mars 2024, 65 étudiants de l’ENGEES et de CESI Strasbourg, répartis en 12 équipes pluridisciplinaires, ont pris part à la 3ème édition du Créathon Transitions. Retour sur un challenge mêlant innovation et esprit d’équipe !

Emma Sartore, 2ème année cycle ingénieur ENGEES, au micro

Créathon Transitions, quesako ?

Par définition, le Créathon Transitions est un challenge inter-écoles ayant pour but de répondre à des défis autour des grandes transitions (environnementales, numériques, sociétales, industriels, etc.) proposés par des partenaires de choix, et de stimuler la créativité des participants.
Cette année, 65 étudiants de l’ENGEES et de CESI Strasbourg ont pu répondre en équipes mixtes à 4 défis proposés par l’Eurométropole de Strasbourg, Suez et le Cerema.

« Ce type d’événement nous permet avant tout de rencontrer d’autres étudiants ingénieurs. Ce créathon a été un moyen de sortir de mon cadre d’études, de m’intéresser à de nouveaux horizons et de me nourrir des compétences d’autres étudiants ! » Emma Sartore, ENGEES, 2ème année du cycle ingénieur ENGEES

Un lancement au centre administratif

Cette année, le top départ a été donné au centre administratif de la Ville et Eurométropole de Strasbourg. Le moment idéal pour tous les étudiants de pouvoir se rencontrer mais également pour nos partenaires de présenter leurs défis :

  • Ville et Eurométropole de Strasbourg : « comment l’Eurométropole de Strasbourg peut-elle maximiser l’utilisation des infrastructures et moyens de transport (de personnes, marchandises) existants sur son territoire ?»
  • Cerema : « comment passer d’une ville entonnoir à une ville éponge? »
  • Suez : « comment améliorer le tri sur les campus universitaires ?» / « quels paiements pour les Services Environnementaux en milieu urbain ? »

Pour découvrir nos partenaires sous un autre angle et connaître les raisons de leur participation à notre créathon, n’hésitez pas à visionner notre mini-série vidéo !

Pierre Junker, Directeur de l’agence strasbourgeoise du Cerema

« Participer au Créathon Transitions nous permet d’avoir un nouveau regard, celui d’une jeune génération avec de la créativité, qui n’est pas contrainte par des années, des décennies, des siècles de théorie ». Pierre Junker, Directeur du Cerema Strasbourg

2 jours de création et d’innovation

À l’issue de la soirée de lancement et des premières idées griffonnées sur les paperboard mis à disposition, les participants au créathon se sont répartis en 12 équipes pluridisciplinaires et ont commencé à se familiariser avec la thématique de leur défi.

Le jeudi, les participants se sont tous retrouvés à la Manufacture des Tabacs.

Un étudiant pendant l’atelier prototypage

Charlotte Siberlin, dirigeante de la société Diomedis, a animé le début de l’après-midi, dédié à l’approfondissement des défis. Après des échanges approfondis entre équipes et partenaires, les étudiants ont laissé libre libre court à leur imagination en création avec un parcours d’utilisateur dans le contexte des Transitions. Enfin, François Kormann, Président d’ATTA02, a pu conclure cette première journée intensive par un atelier de maquettage. L’objectif pour les équipes ? Créer une maquette réaliste de leur solution !

Les équipes se sont retrouvées vendredi matin pour faire un bilan de la veille et continuer à travailler sur leurs actions. Ensuite, Stéphane Klein, Responsable des Relations Entreprises chez Alsace Tech, a pu intervenir le temps d’un pitch pour répandre quelques précieux conseils pour les soutenances, prévues l’après-midi même face à 3 groupes de jurés constitués de représentants des écoles, des structures porteuses de défis et d’experts externes.

« Réfléchir en équipe sur des thématiques d’actualités et rencontrer des personnes d’horizons différents m’a vraiment motivé à participer au Créathon Transitions ! » Léandre Fernandez, 2ème année du cycle ingénieur CESI

QAMEL, lauréat 2024

Qui dit challenge, dit gagnant ! Après délibération du jury, les prix ont été remis vendredi soir aux 3 équipes lauréates par Jean-Marc Willer, directeur de l’ENGEES et membre du bureau d’Alsace Tech, accompagné de l’ensemble de nos partenaires / porteurs de défis.

1er prix

 

 

Retour de l’équipe QAMEL : « Notre équipe était composée de trois étudiants de l’ENGEES et de deux étudiants de CESI Strasbourg. La rencontre était géniale ! On vient de deux univers complètement différents (informatique vs eau & environnement), ce qui a permis une émulsion incroyable ! C’est vraiment le point fort de ce challenge, favoriser et mettre en valeur la rencontre inter-étudiantes. Notre équipe a répondu au défi proposé par Suez sur l’amélioration du tri des déchets sur les campus universitaires. On s’est vraiment questionné sur comment nous, les jeunes, nous pouvions être encouragés à mieux trier dans les espaces universitaires. Nous avons donc pensé à un système de poubelle, type lego, qui pourrait s’emboiter ou au contraire se rétracter pour pouvoir s’adapter aux différentes contraintes d’espaces. Seulement 18% des jeunes trient leurs déchets en France, notre principale mission était donc de réussir à motiver cette population. Nous avons pensé à un nouveau système de collecte, beaucoup plus attractif qu’à l’heure actuelle. Ce système fonctionnerait avec une pesée, reliée directement aux cartes étudiantes Izly pour recevoir une récompense financière, permettant aux jeunes de pouvoir se payer un café ou un repas. Ce système ne fonctionnerait qu’au sein des espaces universitaires pour montrer qu’il s’agit d’un projet étudiant au service des étudiants !
Je ressors très satisfaite de ce Créathon. Les échanges, les rencontres et la créativité manquent un peu dans nos formations d’ingénieurs alors que c’est tout à fait crucial. A titre personnel, ça m’a vraiment fait du bien de pouvoir me challenger mais surtout de rencontrer de nouvelles personnes. Je recommande à tous les étudiants d’y participer l’année prochaine ! » Emma Sartore, 2ème année du cycle ingénieur ENGEES

2ème prix

TELEC pour sa réponse au défi proposé par l’Eurométropole de Strasbourg « comment l’Eurométropole de Strasbourg peut-elle maximiser l’utilisation des infrastructures et moyens de transport (de personnes, marchandises) existants sur son territoire ? »

 

3ème prix

BOB et les créaponges pour sa réponse au défi proposé par le Cerema « comment passer d’une ville entonnoir à une ville éponge »

 

« J’ai vraiment apprécié l’ambiance entre les étudiants des deux écoles, on s’est tous très bien entendu ! L’organisation de l’événement, de la soirée de lancement ou pendant ces deux jours de challenge était top. On a eu un super suivi de la part des équipes d’Alsace Tech. On s’est tous amusés pendant ce challenge, merci à eux pour tout ! » Alexandre Mendes, 2ème année du cycle ingénieur CESI

Retrouvez ci-dessous les moments forts de ce créathon en photos !

Merci à nos financeurs et partenaires

Pour en savoir plus : 

Katrin Wenzel – Référente DD&RS Alsace Tech- katrin.wenzel@alsacetech.org – 06 68 11 63 95