Pendant trois jours, 70 étudiants de trois grandes écoles alsaciennes (ENGEES, CESI et EM) se sont confrontés en équipes pour résoudre de manière innovante des défis sur la ville de demain proposés par les entreprises et collectivités partenaires. Les meilleures initiatives ont été récompensées vendredi 25 mars 2022 dans les locaux de l’ENGEES à Strasbourg.

Après ce marathon des neurones, les étudiants ont constaté les progrès réalisés en conception de projet et travail d’équipe, notamment grâce aux ateliers animés par des experts pendant ces trois jours.

La créativité, l’écoute et la synergie auront été les maîtres-mots de ce challenge.

 

3 jours pour relever 6 défis

Les six défis articulés autour de la ville de demain ont été présentés aux étudiants mercredi 23 mars dans le cadre du créathon organisé par Alsace Tech.

Les équipes pluridisciplinaires se sont constituées le soir-même, réunissant chacune dix étudiantes et étudiants.

Dès le lendemain, chaque équipe réfléchissait aux différentes solutions possibles pour répondre à la problématique posée par Axians, l’Eurométropole de Strasbourg et Suez.

Les participants ont développé leurs projets lors d’ateliers d’idéation et de prototypage avec l’aide d’experts pour les présenter au jury après seulement trois jours de réflexion intense. L’exercice a permis aux élèves-ingénieurs et futurs managers de confronter leur créativité aux contraintes techniques.

 

Les 6 défis de l’édition 2022 du Créathon La Ville de Demain :

  • Lutter contre les cyber-attaques
  • Améliorer la qualité de vie des habitants
  • Simplifier les démarches administratives en ligne
  • Réduire la pollution des eaux
  • Imaginer la poubelle du futur
  • Sensibiliser les jeunes à la gestion des déchets

Améliorer la qualité de vie dans la ville de demain

Le projet d’une ville intelligente capable de mesurer instantanément les consommations d’énergie ou la qualité de l’air a reçu le premier prix du jury. Les étudiants qui ont pensé ce projet envisagent la collecte de données comme un moyen d’orienter les actions des citoyens et des collectivités dans la ville de demain.

Ils ont donné corps à leur réflexion en construisant collectivement une maquette animée qu’ils ont présentée au jury. Ils répondent ainsi à la problématique qui leur avait été confiée au début du challenge : améliorer la qualité de vie des habitants à l’aide des nouvelles technologies.

Patrick Schauli, chef de l’agence Axians à Strasbourg, a souligné l’importance de faire tomber les barrières entre les disciplines et a félicité les lauréats pour leur capacité à unir leurs connaissances pour concevoir des projets aussi qualitatifs.

 

Sensibiliser à la protection de l’eau

Philippe Portelli, responsable Enseignement supérieur, Recherche et Innovation à l’Eurométropole de Strasbourg, a remercié les étudiants pour leur contribution à la construction de la ville de demain.
« L’heure est à l’optimisme. Votre enthousiasme et votre créativité en sont la preuve » a-t-il félicité les vainqueurs de la deuxième place pour leur projet d’application visant à sensibiliser la population à la protection de l’eau.

L'équipe lauréate du 2e prix

Faire des 15-25 ans les ambassadeurs de demain

Florian Fabacher, directeur de Valeaurhin du groupe Suez, a remis le troisième prix du concours au projet visant à communiquer plus efficacement auprès des 15-25 ans sur la question des déchets, principalement par le biais d’outils numériques. L’enjeu étant de faire de ces citoyens les ambassadeurs de demain.

 

L'équipe lauréate du 3e prix

Une opération gagnant-gagnant

L’objectif de l’opération est double : d’une part, permettre aux étudiants d’expérimenter le travail en équipe pluridisciplinaire, de l’idée jusqu’à la conception d’un projet innovant en vue de répondre à une problématique donnée ; et d’autre part, aux entreprises et collectivités partenaires de s’ouvrir à de nouvelles perspectives.