Actualité du réseau

Clôture deTrinatronics, concours étudiant transfrontalier de robotique


organisé par TriRhenaTech, l’alliance des grandes écoles en sciences appliquées du Rhin supérieur, et Alsace Tech. Au programme : de petits robots circulant dans des tuyaux avec des applications dans de nombreux domaines industriels.

 

3 établissements d’enseignement supérieur français et allemands participent le 3 novembre 2016 à la clôture de
la 1ère édition d’un concours transfrontalier de robotique organisé par TriRhenaTech, l’alliance des grandes écoles
en sciences appliquées du Rhin supérieur et Alsace Tech, le réseau des grandes écoles alsaciennes.

Après 9 mois de travail à distance et d’échanges dans le cadre d’ateliers dédiés, les équipes participantes au concours vont pouvoir mesurer les performances de leurs robots à celles de leurs concurrents. Ces machines, dont l’objectif est de parcourir un circuit de canalisation en toute autonomie, seront évaluées selon trois critères : le temps consacré pour effectuer le parcours, leur capacité à produire une cartographie du circuit et enfin leur aptitude à détecter les différents trous qui se trouvent dans les canalisations.

Pour les équipes binationales issues de la Hochschule Offenburg, de l’INSA Strasbourg et de l’ENSISA Mulhouse, la présentation des résultats est avant tout l’aboutissement d’un projet transfrontalier de longue haleine. En effet, en plus des contraintes technologiques propres à la conception et la programmation du robot, c’est la dimension interculturelle de gestion de projet qui occupe une place centrale dans ce concours.

« Parallèlement à l’évaluation des aspects techniques, nous portons une attention particulière aux solutions
trouvées par les étudiants pour résoudre les problématiques liées au transfrontalier, comme la question de la
langue, des différentes cultures de travail ou la gestion du travail à distance » soulignent Marie Wolkers, directrice
d’Alsace Tech et Jean Pacevicius, coordinateur de TriRhenaTech. Le jury du concours est composé d’enseignants chercheurs issus de l’ECAM Strasbourg, de la Fachhochschule Nordwestschweiz (FHNW) ainsi que de la Hochschule Karlsruhe.

Ces établissements participeront à la prochaine édition du concours dès mars 2017.

 

Les démonstrations de ce concours, organisé grâce au soutien du programme INTERREG et du club d’affaire Franco-Allemand, se tiennent ce jeudi 3 novembre à la Hochschule Offenburg.

 

Télécharger le communiqué de presse