Actualité du réseau

14 nov/ Conférence "La planète va bien : c’est nous qui allons mal !"


Une réflexion scientifique, économique et philosophique, sur les interférences des sciences, de l’économie et de l’environnement de Michel Soriano organisée par Alsace Tech, l'Arisal et l'Insa de Strasbourg.

Mercredi 14 novembre, 18h à l’INSA de Strasbourg 24 bd de la Victoire - Strasbourg. Tram C, E & F. Arrêt « Université »


1) État des lieux et comportements humains.

- La compréhension des implications biologiques de la nature humaine.

- Où en sommes-nous sur la planète Terre ?... Le bilan.

- Influence décisive des cultures et religions sur nos comportements.

- Les raisons de l’impossible maîtrise dans l’utilisation des sciences et des découvertes.

- L’analyse de Comte Sponville (philosophe) et les 4 ordres qui gèrent le monde.

- La place de l’argent dans l’économie actuelle et la déconnexion progressive argent / travail.

 

2) Les grands problèmes à résoudre : comment ?

- Environnement et biodiversité… les chiffres et les tendances.

- Le CO2 et les changements climatiques… ne pas se tromper !

- La jungle des molécules et produits dangereux : vers l’impasse ?

- Le contrôle de la toxicité globale, une solution évidente à imposer… (méthode industrielle)

- Génétique, OGM, nanoparticules… comprendre ce qui est en jeu !

- L’éthique et la morale face aux sciences et à l’économie : est-il encore possible de faire des choix ?

 

3) L’autre grand défi : la mondialisation.

- L’Occident face aux pays émergents et à l’OMC : analyse du professeur Quin Hui de l’université de Pékin.

- Les délocalisations : en exclusivité le chiffrage de leur coût réel.

- Les « dérives » de la finance et les conséquences économiques.

- Endettement des états occidentaux et régression sociale : sont-ils inévitables ?

- La Chine, demain maitresse du monde : oui mais ! Ce à quoi nous devons nous attendre.

 

4) Quels espoirs ? Les solutions pour demain.

- Quelle mondialisation voulons-nous ?... il faut choisir maintenant !

- Quelles « régulations » pour la finance, pour les matières premières…

- Quelles perspectives pour les développements techniques.

- Quel projet pour l’Europe ?

- Quelles entreprises pour demain ? (propriété de l’entreprise, place des salariés, éthique, flexibilité…)