Les voies d’accès aux grandes écoles d’Alsace Tech sont multiples (post bac, à bac+2 sur concours ou sur titre, etc.) et toutes soumises à une forte sélection à l’entrée, garante d’un niveau élevé de formation.

6 écoles d’ingénieurs du réseau (ECAM Strasbourg-Europe, CESI, ENSCMu, ENSISA, ECPM et INSA Strasbourg) proposent des cursus en 5 ans ou des classes préparatoires intégrées permettant d’accéder aux écoles directement après le bac *. Les candidatures sont centralisées sur Parcoursup (enregistrement des dépôts de candidature et sélection des voeux du 22 janvier au 14 mars 2019), et chaque école a ensuite son processus de recrutement (entretien ou non).

* L’école de management, l’école d’architecture et l’école d’art et design proposent également des accès post-bac (cf. onglet EM/ENSAS/HEAR)

ECAM STRASBOURG-EUROPE

3 possibilités d’admission en post-bac :

  • Cursus Préparatoire avec Immersion à l’International (CPII) à l’ECAM Strasbourg-Europe pour les passionnés de langues : une 1ère année sur place pour étudier les fondamentaux des
    sciences de l’ingénieur (informatique, génie électrique, mécanique, automatique, etc.) et une 2ème année en Europe (dans une université partenaire) pour le développement des capacités d’ouverture sur le monde.
  • Classe préparatoire associée PCSI/PSI au Lycée Saint Etienne (sur le campus de l’ECAM Strasbourg-Europe) : une 1ère année pour étudier les fondamentaux des sciences de l’ingénieur (maths, physique, chimie, SI, informatique, etc.) et une 2ème année pour approfondir les connaissances scientifiques et techniques.
  • Classe préparatoire associée MPSI au Lycée Jean XXIII à Metz pour les élèves de STI2D (maths, physique, chimie, SI, informatique, etc.)
CESI

Le Cesi Strasbourg propose 3 cycles préparatoires ingénieurs à Strasbourg :

  • Cycle préparatoire « innovation technologique » : il permet d’acquérir de solides connaissances générales et scientifiques dans un nombre élargi de domaines (mathématiques, mécanique, électricité, chimie, optique, informatique et sciences industrielles, innovation technologique, etc.), adapté à une poursuite d’études en cycle ingénieur généraliste.
  • Cycle préparatoire « architecture et construction » : ll dispense 2 ans de solides connaissances générales et scientifiques (maths, mécanique, électricité, chimie, optique, informatique et sciences industrielles, architecture et construction, etc.), et est adapté à une poursuite d’études en cycle ingénieur spécialité BTP.
  • Cycle préparatoire ingénieur informatique (parcours exia du Cesi), basé sur une pédagogie par problèmes et par projets. Cette formation permet d’acquérir les fondamentaux informatiques, scientifiques et techniques : électronique, robotique, modélisation, web, bases de données, systèmes et réseaux, développement web, etc. En 1ère et 2ème années, 2 stages en entreprise obligatoires (8 et 10 semaines).
ENSCMu et l’ECPM : via le cycle préparatoire chimie de la Fédération Gay Lussac

Le cycle préparatoire intégré de la Fédération Gay Lussac est un programme d’études scientifiques préparant au métier d’ingénieur dans les domaines de la chimie ou du génie chimique (matériaux, énergies, environnement, pharmacie, agroalimentaire…).

Il existe 5 centres en France (Clermont-Ferrand, Lille, Pau, Rennes, Strasbourg) qui préparent en 2 ans à l’entrée dans l’une des 20 écoles d’ingénieurs françaises en chimie et génie chimique de la Fédération Gay-Lussac (dont l’ECPM et l’ENSCMu), sans concours (classement de sortie et sur contrôle  continu).

L’ECPM est l’un des centres, avec une formation internationale (CPIChem. I.St) : une classe multiculturelle accueillant de nombreux étudiants du monde entier. Les volumes horaires prévus pour les matières scientifiques correspondent à environ 30% pour les mathématiques, 30% pour la physique, et 40% pour la chimie.

L’admission s’effectue via Parcours sup (Concours commun « CPI – Chimie Gay-Lussac ») sur dossier et, en cas d’admissibilité, sur entretien (dans plusieurs villes de France). Les candidats peuvent postuler à plusieurs centres mais n’ont qu’un dossier à constituer.

Le cycle post-bac intégré de l’ENSISA et ENSCMu

Ce CPI est commun aux deux écoles mulhousiennes. Il est unique et organisé au sein des deux écoles. Le recrutement se fait via le groupe INSA puisque les deux écoles sont INSA partenaires.

À l’issue du cycle post-Bac intégré, l’intégration dans le cursus ingénieur de l’école choisie par l’étudiant lors de son inscription (ENSISA ou ENSCMu) est directe et sans concours, sous réserve de la validation des 120 ECTS. Au programme : algèbre/analyse, électrocinétique, thermodynamique, chimie générale, informatique, mécanique du point, sciences humaines et sociales, anglais, etc.. En 2ème année, en plus de l’électromagnétisme, l’optique, la thermodynamique et mécanique des fluides, des spécialisations en chimie ou sciences pour l’ingénieur sont proposées en fonction de l’école dans laquelle l’étudiant est inscrit.

INSA Strasbourg

La 1ère année d’études des élèves ingénieurs, appelée « sciences, techniques et humanités (STH 1), est commune à tous les étudiants.  Elle vise la maîtrise des disciplines fondamentales (maths, sciences physiques, sciences pour l’ingénieur, anglais, sport et communication), l’acquisition de méthodes de travail, le perfectionnement des moyens d’expression orale et écrite et l’ouverture avec les enseignements électifs.

A l’issue de cette 1ère année, l’étudiant formule des voeux pour l’entrée dans l’une des 7 spécialités ingénieurs (I2) ou pour l’entrée en double cursus ingénieur et architecte (AI1 – ingénieur). Cette option est possible si l’étudiant choisit de s’orienter vers le génie civil, génie climatique et énergétique ou topographie. Il peut aussi se présenter au concours national d’entrée au département architecture (AI 1-architecte).

Le tableau suivant vous permet de voir quelles classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) et quels concours rattachés vous permettent d’accéder aux écoles du réseau. Le nombre de places par CPGE n’est cependant pas mentionné puisque ces chiffres varient d’une école et d’une année à une autre (vous référer aux sites internet des écoles pour ces informations).

L’INSA Strasbourg et l’ECAM Strasbourg-Europe recrutent également sur titre après CPGE : le concours n’est alors pas obligatoire.

Glossaire prépas

ATS : Adaptation technicien supérieur
BCPST : Biologie – Chimie – Physique – Sciences de la Terre
CPI FGL : Cycle préparatoire intégré de la Fédération Gay-Lussac (classement national)
L3 L. Pro : Licence professionnelle 3e année
MP : Maths – Physique
PC : Physique – Chimie
PSI : Physique – Sciences de l’ingénieur
PT : Physique – Technologie
TB : Technologie – Biologie
TPC : Technologie – Physique – Chimie
TSI : Technologie – Sciences industrielles

Glossaire concours

A TB : Concours agro-véto pour les filières Technologie et Biologie
Banque PT : Dispositif de recrutement sur la filière de classe préparatoire aux grandes écoles Physique – Technologie
B BIO : Concours agro-véto pour les licences 3 et licences professionnelles
BCE : Banque commune d’épreuves, organisant le concours d’accès au programme « Grande école » de 23 grandes écoles de management
CCP : Concours communs polytechniques
E3A : Concours commun d’accès à certaines écoles d’ingénieurs
G2E : Géologie, eau et environnement
L2 : Deuxième année de licence

Les grandes écoles recrutent également sur titre les candidats préparant/titulaires d’un Bac+2 : DUT, Licence 2 ou 3, BTS et équivalents étrangers. Dans ce cas, le recrutement se fait sur dossier, et parfois entretien.

 

Glossaire admissions sur titres

BTS : Brevet de technicien supérieur
DUT : Diplôme universitaire de technologie
EEA : Licence électronique, électrotechnique, automatique dans le parcours Sciences pour l’ingénieur
GEII : Génie électrique et informatique industrielle
Gen. bio : Génie biologique
Gen therm. & éng : Génie thermique et énergie
GIM : Génie industriel et maintenance

GMP : Génie mécanique et productique
HSE : Hygiène, sécurité, environnement
Info : Informatique
L2/L3 : Deuxième et troisième années de licence
Mes. Phy. : Mesures physiques
MMI : Métiers du multimédia et de l’internet (ancien SRC)
QLIO : Qualité, logistique industrielle et organisation
RT : Réseaux et télécommunications
SGM : Science et génie des matériaux

Haute Ecole des Arts du Rhin (HEAR)
  • Arts plastiques : Les candidats admissibles sont convoqués à un examen d’entrée (1re année) ou à un entretien avec un jury (2e, 3e et 4e année) après une présélection sur dossier.
    L’examen de 1re année comprend une présentation orale de travaux personnels, un entretien avec un jury et deux épreuves écrites (culture générale et anglais). À l »issue de la 1re année, l’étudiant choisit son orientation vers l’une des 8 mentions.
    Pour la 2e,3e et 4e année, les étudiants en enseignement supérieur artistique (école d’art, université, BTS arts appliqués, DMA, diplômes étranger équivalents, etc.) peuvent candidater
    pour l’un des 8 départements. L’épreuve d’admission par la commission d’équivalence comprend une présentation d’une sélection de travaux personnels et un entretien avec le jury
    de la mention choisie.
  • Musique : Accessible avec le bac et le DEM/ DNOP (ou équivalents étrangers) ou une licence de musique et un DNSPM (ou un diplôme étranger équivalent) pour le master Composition et interprétation musicale. Le contenu de l’examen varie selon les disciplines mais comprend toujours des oeuvres à interpréter (parmi une liste au choix), une pièce imposée, une lecture à vue et un entretien en français avec le jury.
École nationale supérieure d’architecture de Strasbourg (ENSAS)

Pour la 1ère année, le recrutement se fait sur dossier scolaire : sur les notes de 1re et Terminale pour les lycéens et sur les résultats obtenus au baccalauréat pour les bacheliers inscrits dans l’enseignement supérieur ou en année préparatoire. Peuvent candidater, les candidats titulaires ou préparant le Bac (général, technologique et professionnel), un DAEU, un brevet de technicien spécialité « collaborateur d’architecte », « Agencement » ou « Technicien d’étude du bâtiment, ou encore un équivalent européen du baccalauréat français.

Les candidats déclarés admissibles sont ensuite convoqués pour un entretien d’admission : commentaire d’images et/ou de citations, puis exposé oral de la motivation et échange sur la culture générale du candidat sur la base des programmes d’enseignement du secondaire.

L’admission en cours de cycle (2e, 3e et 4e années) est ouverte aux candidats pouvant faire valoir des études supérieures, des expériences acquis personnels en lien avec
le métier d’architecte (DUT/BTS Génie civil, etc.). L’admissibilité s’effectue sur examen du dossier. Les candidats retenus seront convoqués à un entretien.

En savoir + : www.strasbourg.archi.fr

EM Strasbourg Business School
  • Programme Grande École : accès après classes préparatoires via la banque commune d’épreuves (BCE) ou via le concours Passerelle
    1 ou 2 (donnant respectivement accès à la 1re ou 2e année du Programme GE) pour les titulaires d’un BTS (gestion, commerce), d’un DUT (communication,
    management), d’une licence 2, 3 ou d’un master 1 (nombreux parcours possibles).
  • Bachelor Affaires internationales : sur concours via la banque commune d’épreuves Atout+3.
  • Masters : étudiants titulaires d’un bac+3 ou d’un M1, options et parcours dans les disciplines de la formation choisie (ou voisines).

En savoir + : www.em-strasbourg.eu