Finale Trinatronics 2017

Cinq équipes d’étudiants franco-germano-suisses ont présenté leur projet de robot le 9 novembre 2017 lors de la finale du concours de robotique Trinatronics à l’ENSISA.

Neuf mois, c’est le temps dont disposent les étudiants des établissements de TriRhenaTech pour monter une équipe avec leurs homologues de la région rhénane, concevoir ensemble et programmer un robot autonome capable de relever 3 défis : parcourir un circuit de canalisation le plus rapidement possible, le cartographier et détecter les trous présents dans le circuit ; le tout, sans pilotage extérieur.

Cette olympiade de robotique avait débuté en mars et s’est clôturée ce 9 novembre avec la grande finale, l’occasion pour les futurs ingénieurs de l’ECAM Strasbourg, l’ENSISA, l’INSA Strasbourg et de leurs coéquipiés de la Hochschule Offenburg et de la Fachhochschule Nordwestschweiz de présenter leurs robots et montrer que les projets transfrontaliers révèlent souvent de belles surprises.

« Ce concours permet aux participants d’apprendre à conduire un projet à haute valeur ajoutée technologique dans un contexte interculturel exigeant » soulignent Marie Wolkers, directrice d’Alsace Tech et Jean Pacevicius, délégué général de TriRhenaTech.

Finale de trinatronics - présentation du robot

Trinatronics - 5 robots

5 robots, 3 épreuves, 1 circuit

Les équipes ont découvert le circuit le matin du concours. Pas le temps de préparer son robot ou d’essayer avant la présentation au jury, la mise en situation réelle permettra de départager les différentes prototypes.

La première épreuve, qui consistait à parcourir le circuit de canalisation le plus rapidement possible, a été réussie haut la main par toutes les équipes, avec une moyenne de 30 à 37 secondes. Certains ont eu des difficultés à passer les virages, d’autres ont eu du mal à remonter les pentes, mais tous ces petits robots autonomes ont atteint leur premier objectif. La deuxième épreuve a donné un peu plus de fil à retordre avec le repérage des trous (pour simuler des défauts dans la canalisation), il ne s’agissait plus de vitesse mais bien d’analyse de l’environnement.

La troisième et dernière épreuve n’a quant à elle pas remporté un grand succès. Les robots devaient cartographier le circuit de la canalisation, seules deux équipes y sont partiellement arrivées.

Deux équipes récompensées

Au terme de la journée, le jury a délibéré en prenant en compte les résultats des épreuves mais également la gestion d’équipe et du budget (chaque équipe avait 1200€ de budget pour la réalisation de son robot).

Deux équipes ont été récompensées lors de la cérémonie de remise des prix le mardi 14 novembre à la CCI de Strasbourg (dont un coup de cœur du point de vue design du robot). Le Club d’affaires franco-allemand leur a offert à cette occasion de belles récompenses : des chèques de 200€/personne à l’Apple store pour le premier prix, et 100€/personne pour le second prix.

Jury de trinatronics 2017

Gagnants Trinatronics 2017

1er prix
  • Benjamin Birnbach (FHNW – Mécatronique trinationale)
  • Sena Folivi (FHNW – Mécatronique trinationale)
  • Andre Nüscheler (FHNW – Mécatronique trinationale)
  • Adrian Robert (ENSISA – Cursus ingénieur)
  • Nicolas Hey (ENSISA – Cursus ingénieur)
Prix coup de cœur
  • Antonius Tran (FHNW – Mécatronique trinationale)
  • Astrid Stock (FHNW – Mécatronique trinationale)
  • Michael Stucki (FHNW – Mécatronique trinationale)
  • Florentin Kacar (ENSISA – Cursus ingénieur)
  • Jean-Baptiste Regniez (ENSISA – Cursus ingénieur)